• Il n’est pas ici dans mon propos de critiquer vertement le président de la République et l’actuelle majorité au pouvoir sur leurs choix et leur politique en matière de grands projets urbanistiques et/ou architecturaux. Au terme d’une année de mandature, ce serait sans doute exagéré de tirer des bilans trop hâtifs. Nous verrons plutôt ce que donnera dans quelques tempsFaçade de la cité dela mode et du design. la création du secrétariat d’Etat au Grand Paris (confié à Christian BLANC depuis le 18/III/2008) qui a démontré une volonté certaine de la part du chef de l’Etat de faire bouger les lignes. A moins que ce ne soit une pure manœuvre politico-médiatique afin de contrer l’adversaire potentiel de 2012 que représente l’actuel maire de Paris, Bertrand DELANOË.  A suivre donc … Toutefois, une vidéo découverte sur la toile, sur le site internet de l'Elysée, peut surprendre. Elle révèle comment Nicolas SARKOZY conçoit, et en l’occurrence plutôt comment il ne conçoit pas, l’architecture.
    On connaît le rapport étroit que nos dirigeants entretiennent depuis toujours avec elle. Elle demeure effectivement le moyen idéal d’expression de leur puissance, la meilleure façon d’apposer leur empreinte sur une ville, sur une époque. Pour se cantonner simplement aux présidents de la Ve République, on peut citer entre autres Georges POMPIDOU et Beaubourg, VGE et Orsay, François MITTERRAND, grand bâtisseur, avec l'opéra Bastille, la Bibliothèque nationale, la Grande arche de la Défense ou la pyramide du Louvre, et plus récemment Jacques CHIRAC et le musée des arts premiers du quai Branly. Si on ne sait pas encore ce que fera le sixième président de la Ve République pour laisser sa trace dans le paysage parisien et/ou dans l'Histoire, on sait en revanche qu'il n'aurait pas donné son aval à un des projets phares en cours dans le dynamique XIIIe arrondissement de Paris, la nouvelle cité de la mode et du design en bord de Seine (appelée « Docks en Seine »), face au ministère des finances de Bercy.
    La subjectivité est évidemment de mise dès lors que l’on touche aux arts, et de surcroît au premier d’entre-eux, l’architecture. Mais entendre un président de la République déclarer, au cours d’une conférence officielle, devant un auditoire hilare : « Cela fait quelques années que je n’étais pas revenu à Bercy. Je vois Bercy changer, j’ai vu également qu’on s’était occupé du bâtiment sur la Seine, le truc vert qu’on a collé dessus, ça doit être de l’architecture [interruption] enfin bon, chacun ses goûts », cela fait un peu désordre, voire carrément déplacé.
    Car, en effet, quoi qu’on pense de l’architecture de ce futur haut lieu parisien de la mode, des propos un tantinet plus réfléchis auraient sans doute été plus adéquats dans de telle circonstance et dans la bouche du premier personnage de France. C’est pourquoi, puisque M. SARKOZY avait inauguré, enthousiaste, la nouvelle Cité de l’architecture et du patrimoine de Chaillot le 17/IX/2007, nous ne pouvons que l’encourager à y faire quelques sauts réguliers afin de parfaire ses compétences et connaissances en la matière avant de prendre la parole sur ces sujets.
    Eric BAIL pour èV_
    -----
    Pour conclure, découverte ici, la lettre ouverte qu’ont adressée au président de la République les architectes du « truc vert ».
    Photographie personnelle prise depuis la navette STIF-Voguéo, le lundi 21/VII/2008.
    Première version publiée le 25/IV/2008 sur PériphériK (mon ancien blog) ; version actuelle remise à jour en date du dimanche 06/VI/2010. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique